Quels sont les tarifs d’une femme de ménage pour une copropriété ?

Être le bailleur d’un immeuble doté d’un(e) gardien(ne), c’est chic mais c’est cher … La même copropriété entretenue par un prestataire externe, peut être tout aussi chic ; mais beaucoup moins cher ! L’immense avantage financier que représente le recours à une société de nettoyage pour les parties communes des logements locatifs est en effet parfois méconnu… Démonstration !

Ce que représente le coût d’un(e) gardien(ne)

Les missions traditionnelles d’un(e) gardien(ne) sont – comme son nom l’indique – le gardiennage, mais aussi la réception et la distribution du courrier, l’entretien des parties communes et la sortie des poubelles. En contrepartie, les gardiens bénéficient d’un contrat salarié ( temps partiel oui plein) et d’un logement, ce qui génère des frais importants pour la copropriété : salaire plus charges sociales et couts (voire même manque à gagner) attachés à la loge. Or, la loi n’autorise pas le bailleur à refacturer ces frais aux locataires…Contrairement à ce qui peut se pratiquer pour certains postes dans le cas d’un prestataire externe.

Les avantages financiers d’un prestataire externe

En effet, la loi permet à un bailleur, de refacturer partiellement les coûts de gestion de l’immeuble à ses locataires. C’est donc une source directe de revenus (ou d’amortissement de ses frais), pour ce dernier.
Par ailleurs, contrairement à ceux des gardiens logés ou employés, les frais de salaires sont bien sûr inclus dans le prix de la prestation fournie par une entreprise de nettoyage… Tout comme les charges sociales, les remplacements lors des congés, la provision comptable pour les départs en retraite etc. Et il en est de même pour le coût des produits d’entretiens… Tous ces frais sont mutualisés par le prestataire qui les répartie sur ses différents clients, permettant à chacun d’entre eux de réaliser de substantielles économies.

Société de nettoyage : la souplesse des contrats sur mesure

Tout l’intérêt d’avoir recours à une société d’entretien repose aussi sur les prestations complètement sur mesure qu’elle va proposer. Chaque immeuble comprend en effet ses spécificités. Le fait d’étudier, au plus près, les taches confiées est un vrai levier d’économies supplémentaires pour le bailleur.

Hubliss, réseau national d’agences spécialisées dans le nettoyage récurrent propose aux gestionnaires de copropriétés la rédaction de cahiers des charges précis, qui détaillent notamment :

  • Toutes les zones de parties communes à entretenir, leurs superficies, leurs état de vétusté, les moyens d’accès aux vitres, les différents types de surface etc.
  • La fréquence des interventions pour chacune de ces zones,
  • Les moyens mis en œuvre et les produits utilisés, etc.

Sur la base de ces éléments, Hubliss établit une proposition de contrat qui a vocation à conjuguer :

  • Un service de qualité à très haute valeur ajoutée, grâce à un interlocuteur dédié en agence, et des femmes de ménage triées sur le volet ( les locataires, on le sait, sont très exigeants dans ce domaine )
  • Des tarifs étudiés au plus juste ( principal soucis du bailleur gestionnaire !).

 

Hubliss est donc LA solution confiance, qui satisfait tant le gestionnaire que les occupants de l’immeuble, dans le but d’établir avec eux des relations de confiance; et durables…
Plus de renseignements : www.hubliss.fr

Quels sont les tarifs d’une femme de ménage pour une copropriété ?